Blog

Tournée record et taux d’assistance en forte hausse pour la saison 17/18

Le Théâtre la Seizième clôture une saison bien remplie. Avec quatre spectacles grand public, deux pièces scolaires et une tournée à l’Est du pays, la compagnie a rejoint près de 32 500 francophones et francophiles en Colombie-Britannique et au-delà en 2017-2018.

SAISON GRAND PUBLIC
Unité ModèleBibish de KinshasaPourquoi tu pleures…? et Des Arbres ont offert des expériences théâtrales variées au public cette saison, invité à réfléchir à des sujets actuels tels que les dérives de la société de l’image, l’héritage familial sous toutes ses formes, la politique locale et mondiale, le réchauffement climatique… Chaque spectacle proposait une certaine vision du monde et invitait les spectateurs à se positionner face à celle-ci.

Avec un taux d’occupation de 97% et 14 représentations vendues à guichet fermé, les quatre spectaclesde la saison ont fait le plein de spectateurs. Ce sont plus de 1850 personnes qui ont assisté à l’une ou l’autre des 22 représentations au Studio 16 et au Waterfront Theatre.

Pour la deuxième année consécutive, la Seizième a relevé le défi de présenter un quatrième spectacle optionnel de façon autonome. Le public a été au rendez-vous : les billets pour Pourquoi tu pleures…? se sont littéralement envolés et un nombre record de spectateurs a assisté à la rencontre bilingue avec les artistes le vendredi soir.

Quant à la satisfaction globale, elle est également très bonne : 95% des spectateurs de la saison ont dit avoir aimé ou adoré les pièces programmées.

SAISON JEUNE PUBLIC
Pour les enfants, le Théâtre la Seizième a créé Crème-Glacée de Marie-Hélène Larose-Truchon. L’équipe est partie deux mois et demi en tournée dans les écoles élémentaires de la Colombie-Britannique et de l’Alberta pour un total de 78 représentations. Il s’agit d’une tournée record dans l’histoire de la compagnie!

Avant l’Archipel, une production pour adolescents du Théâtre français de Toronto et de l’Irréductible petit peuple, a été présentée à 13 reprises dans les écoles secondaires de la province.

Les ateliers d’initiation à l’art dramatique ont connu une forte croissance cette saison avec un total de 500 ateliers dispensés par des animateurs dans les écoles francophones et d’immersion. Ce sont 41 ateliers de plus que la saison précédente. Le Théâtre a également diversifié son offre et propose désormais des ateliers de théâtre d’objet, toujours en français, dès la maternelle.

Enfin, le Projet Pont, initiative de médiation culturelle offrant à des jeunes de la 11ème et 12ème année du Grand Vancouver la possibilité de voir tous les spectacles grand public de la saison pour 5$ seulement, a connu un fort enthousiasme. Le nombre de participants est passé de 26 lors des deux précédentes saisons à 41 cette année. ‘’Nous constatons un vif intérêt de la part des professeurs pour intégrer le Projet Pont. Les retours des élèves sont très positifs’’, indique Esther Duquette, directrice artistique et générale du Théâtre la Seizième.

En tout, près de 29 800 jeunes ont pu profiter de la programmation jeune public.

EN TOURNÉE
Une troisième tournée a sillonné les routes du Canada en 2017-2018. Le spectacle Straight Jacket Winter de Gilles Poulin-Denis et Esther Duquette, coproduit par le Théâtre la Seizième en 2016, a été accueilli par des diffuseurs du Québec et du Nouveau-Brunswick pour 7 représentations devant un total de plus de 900 spectateurs. Incluant les deux supplémentaires, la pièce s’est jouée tous les soirs à guichet fermé à Montréal.