Entretien sucré avec l’auteure et les comédiennes de Crème-Glacée

Marie-Hélène Larose-Truchon, l’auteure de Crème-Glacée, ainsi que les trois comédiennes (Sabrina Auclair, Marion Barot et Mariana Tayler), se sont prêtées au jeu de nos questions. On apprend à les connaître, en résonnance avec les personnages de la pièce !

1) À quel personnage de Crème-Glacée ressembles-tu le plus et pourquoi ?

Marie-Hélène : Les quatre personnages ont plusieurs points en commun : Elles cachent une grande tendresse, et elles sont très passionnées. Je dirais que j’ai tous les personnages en moi, je suis spontanée et fofolle comme Madame Sa Mère, j’aime ma solitude comme La Vieille, j’ai un côté désinvolte comme Samantha… mais c’est Crème-Glacée qui me ressemble le plus. Elle aime les histoires, la poésie et la musique classique, elle s’intéresse à des choses auxquelles les autres petites filles s’intéressent moins… Enfant, je me suis souvent sentie différente.

2) Quel est ton parfum de glace préféré ?

Marie-Hélène : J’aime plusieurs saveurs, en passant par les goûts de noisettes et pralines, et j’aime bien celle du café. Mais la saveur chocolat l’emporte toujours sur les autres !
Mariana : Chocolat
Sabrina : Pâte à biscuits, miam !
Marion : Le parfum à la lavande! En plus de sentir bon, il calme et apaise l’esprit !

3) Si tu devais choisir une seule histoire pour aller dormir, laquelle voudrais-tu entendre ?

Marie-Hélène : « C’est l’histoire d’une baleine et d’un éléphant qui sont éperdument amoureux l’un de l’autre… » Je suis très curieuse par la dernière histoire que Madame Sa Mère raconte à la fin de la pièce. Comme la pièce se termine avant d’entendre l’histoire, j’aimerais connaître la suite! J’ai eu l’idée de cette histoire il y a très longtemps, et je ne l’ai pas encore écrite. Sinon, j’adore quand mon mari me raconte les mauvais coups qu’il faisait lorsqu’il était enfant, il est un grand conteur!
Mariana : Une histoire sur ma famille. J’aime qu’on me raconte d’où je viens.
Sabrina : L’histoire de Mulan, mon film de Disney préféré.
Marion : Une histoire d’amour dans le genre Cendrillon. J’adoooore les histoires romantiques !

4) À l’image de Madame Sa Mère et de son combat pour l’environnement, quelle serait la cause pour laquelle tu serais capable de te rendre aux barricades ?

Marie-Hélène : La dernière fois que je suis allée manifester, c’était pour la cause des femmes autochtones disparues et assassinées. Les injustices sociales me font monter aux barricades !
Mariana : La discrimination.
Sabrina : L’égalité hommes-femmes, toutes les causes féministes.
Marion : La lutte contre la pauvreté.

5) La Vieille qui s’emmerde ne peut s’empêcher de se parfumer. Et toi, quelle est la chose dont tu ne peux pas te passer ?

Marie-Hélène : Sincèrement, j’ai un amour profond pour la crème glacée. J’en mangerais tous les jours!
Mariana : Parler. Je parle tout le temps. Je dois toujours me contenir pour ne pas interrompre.
Sabrina : Mon chat Pumpkin.
Marion : Je ne peux m’empêcher de mettre, tous les matins, ma petite crème de jour !

6) Lorsque tu étais petite fille, as-tu eu des gardiennes ? À quel jeu jouais-tu avec elles ?

Marie-Hélène : J’ai eu plusieurs gardiennes, des bonnes et des moins bonnes. J’aimais bien quand elles partageaient nos jeux imaginaires (à moi et ma sœur). Comme lorsqu’elles se déguisaient avec nous. J’aimais aussi qu’elles me racontent des histoires de leur vie, car l’adolescence me fascinait.
Mariana : Non, pas vraiment. Sauf une ou deux fois.
Sabrina : Oui bien sûr ! On jouait à tout plein de jeux de société, j’ai toujours adoré les jeux de société !
Marion : Oui ! J’adorais ma gardienne. Nous nous amusions à nous déguiser et à créer des spectacles !

7) Crème-Glacée découvre un monde magique et fantaisiste au fond du pot qui porte son nom. Dans quel recoin magique se situerait ton monde enchanté ?

Marie-Hélène : Il faut savoir que l’idée de la pièce vient d’un jeu que je partageais avec ma sœur. Nous cherchions le père Noël dans notre bol de crème glacée. Car quand on plonge le nez dedans, ça ressemble à des montagnes, des crêtes escarpées, des petits chemins de neige. Sinon, mon autre monde enchanté se situerait au fond de la mer. C’est magnifique, bleuté et si calme.
Mariana : Dans ma garde-robe. Ma chambre était dans le grenier, j’avais une grande garde-robe avec un toit de plus en plus petit. Je me cachais derrière mes vêtements et je créais un coin secret avec des coussins et des jeux.
Sabrina : Dans le monde d’Harry Potter sans hésiter.
Marion : Dans les nuages ! J’adore m’imaginer plonger dans les nuages et y vivre toutes sortes d’aventures !

8) Au jeu du “j’aime / je déteste”, que dirais-tu en premier pour chacune des deux catégories ?

Marie-Hélène : J’ADORE mon chat gris nommé Minuit, mais je déteste lorsqu’elle terrorise les souris en s’amusant avec elles à leurs dépens.
Mariana : J’aime ma famille, mes amis et mon copain. Je déteste le bordel.
Sabrina : J’aime le chocolat / Je déteste les olives.
Marion : J’aime ma famille adorée ! Et je déteste me faire mal.

9) Qu’est-ce qui te fait faire de la “boucane d’impatience” ?

Marie-Hélène : Attendre ! J’aime prendre mon temps, mais quand je suis prête, je n’aime pas attendre. Paradoxe.
Mariana : Quand je manque mon autobus.
Sabrina : Quand l’autobus est en retard.
Marion : Quand j’oublie des plats au four. Je déteste brûler mes repas… hé oui je suis un peu comme Madame Sa mère, hihi !

10) Es-tu plutôt une cuisinière hors pair comme la maman de Samantha ou dois-tu improviser avec le fond de tes armoires comme Madame Sa Mère ?

Marie-Hélène : Je dirais que je suis entre les deux. J’aime cuisiner, mais ce n’est jamais très compliqué. Il m’arrive d’improviser avec le fond de mes armoires, mais c’est rarement pour cuisiner un bon pâté aux légumineuses-jamaïcaines-filtrées-omega-deux-du-troisième-œil.
Mariana : J’adore cuisiner ! Je cuisine souvent et bien.
Sabrina : Je suis encore pire en cuisine que Madame Sa Mère ! Vraiment !
Marion : Hors pair ! J’adore acheter des aliments frais et cuisiner toutes sortes de bons repas pour ma famille et mes amis ! En autant qu’ils ne soient pas calcinés ! 🙂

604.736.2616
info@seizieme.ca

226-1555, 7e Avenue Ouest
Vancouver, C.-B. V6J 1S1

Billetterie

Lundi au vendredi — 10h à 17h
Ouverture du guichet à 19h les soirs
de spectacle. Fermée lors des jours fériés.

Ou sur la billetterie en ligne ici

Achetez vos billets